Les classiques n’ont jamais été aussi modernes !

La Liseuse - Un texte Un Jour

« La littérature n’est pas quelque chose de mort, c’est quelque chose qui doit vivre…et cette idée d’évolution est très classique… Est classique la recherche d’énergie et de vitalité dans une langue… Est classique celui qui fait un travail intéressant et exigeant sur le style. Les véritables classiques sont ceux qui ont une énergie et le besoin de bâtir quelque chose de solide qui tienne le coup »

Philippe Djian, Au plus près, Entretiens avec Catherine Moreau, Éditions La Passe du Vent, 1999

 

« Quelque chose de solide qui tienne le coup ». Aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est à Philippe Djian, l’auteur du roman devenu culte 37,2° le matin et à l’univers a priori très éloigné de la littérature classique nous devons ces propos.

C’est parce que, comme Philippe Djian, nous sommes intimement persuadées que les classiques de la littérature sont éminemment modernes, vivants, et parlent plus que jamais du monde qui nous entoure, dans sa complexité, que nous avons décidé de créer des outils au service de la littérature classique, et un blog pour pour prolonger la réflexion.

« Classiques mais modernes » ? Dans cette rubrique, comme son nom l’indique, il s’agira de vous montrer combien les chefs-d’œuvre de Proust, Molière, Voltaire ou Zola peuvent être incroyablement actuels.

Bienvenue et bonne lecture à tous !

Illustration : La Liseuse, Jean-Jacques Henner (1829-1905), Paris, musée d’Orsay

Sarah Sauquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *