Vous en avez rêvé, le Little Bird le fait ! Les classiques de Christel Le Coq, la créatrice de B.Sensory

Little-Bird-B-Sensory

« J’ai eu mes premiers « émois » en lisant La Bicyclette bleue de Régine Deforges. J’étais adolescente et j’ai tout de suite trouvé que la littérature érotique était une manière très douce et agréable de découvrir la sexualité. »

C’est parce qu’elle était à la fois passionnée de littérature érotique et d’objets connectés que Christel Le Coq a créé B.Sensory, et son Little Bird, une application de littérature érotique reliée à un objet connecté, qui « s’anime » au cours de votre lecture ! Très remarqué au CES de Las Vegas en 2016, le Little Bird est désormais disponible à la vente. Dans la lignée de l’application Un texte Un Eros, j’ai souhaité en savoir plus sur cette innovation technologique qui ne manquera pas de vous surprendre !

Christel, quelle lectrice es-tu, et quelle lectrice de classiques es-tu ou as-tu été ?

Je suis une lectrice curieuse, instinctive, éclectique parfois compulsive. Si je découvre un auteur qui me plaît j’ai tout de suite envie de lire tout ce qu’il a publié !
Je suis aussi une lectrice « saisonnière », qui dévore de la littérature érotique toute l’année mais passe souvent en mode « polar » l’été. Concernant les classiques, je les ai découverts très tard, après la fin de mes études. Apollinaire, Sade, Musset, Louÿs, Aragon…

Y-a-t-il des classiques qui constituent tes livres de chevet ?

La correspondance d’Anaïs Nin et Henri Miller. C’est un des seuls livres qui reste en permanence à côté de mon lit. Une passion bouleversante.

 Tu es passionnée de littérature érotique, et notamment des œuvres de Françoise Rey. Comment as-tu découvert cette littérature et que t’apporte-t-elle ?

J’ai eu mes premiers « émois » en lisant La Bicyclette bleue de Régine Deforges. J’étais adolescente et j’ai tout de suite trouvé que la littérature érotique était une manière très douce et agréable de découvrir la sexualité. N’oublions pas que nous étions à la fin des années 80, sans accès à internet ! J’ai ensuite cherché d’autres livres et suis naturellement tombée sur La Femme de papier de Françoise Rey qui a connu un grand succès à sa sortie. J’avais 16 ans. J’ai tout de suite aimé son style, sa sincérité, sa liberté d’auteur et de femme. Qu’elle accepte de marrainer le projet B.Sensory a été un immense bonheur et une grande fierté.

Tu es à l’origine de B Sensory, qui propose une toute nouvelle approche de la littérature érotique grâce à une application reliée à un objet connecté. Peux-tu nous en expliquer le principe ?

Mon envie était de conjuguer le pouvoir des mots et le potentiel des objets connectés pour proposer aux femmes une nouvelle manière de lire et prendre du plaisir. Par essence, la littérature érotique est celle qui déclenche le plus de sensations physiques, l’idée est d’aller un peu plus loin dans le jeu !

Concrètement, le service B.Sensory comprend une librairie en ligne et une application de lecture (App Store, Google Play) synchronisée au Little Bird (œuf vibrant), premier  sextoy connecté (ou textoy !) made in France. Le concept est simple : lisez, vibrez !  Le Little Bird se déclenche automatiquement en fonction de ce qui est lu ou écouté, selon une vibration et intensité définies par l’auteur pour amplifier la résonance de son récit.

Quels auteurs et quels textes pourrons-nous trouver au sein de l’appli B.Sensory ?

Nous proposerons des textes classiques et des nouvelles inédites proposées par de « jeunes » auteurs que nous éditons. Nous diffuserons aussi des contenus apportés par 7 éditeurs de référence comme La Musardine, Blanche, Ska, Livrior…  Nous avons également un partenariat avec le réseau LezGirls qui proposera une sélection de textes lesbiens. Mon envie est vraiment d’imaginer avec les auteurs de nouvelles formes de récits qui exploiteront au maximum la connexion entre les contenus et le Little Bird, et j’espère un jour des vêtements connectés. J’ai aussi très envie de travailler sur le concept de BD numérique sensorielle.

Pour finir, quels ouvrages recommanderais-tu à quelqu’un qui souhaiterait s’initier à la littérature érotique ?

C’est toujours une question difficile car nous avons tous une sensibilité différente. Je conseillerais quand même Venus Erotica d’Anaïs Nin et Sexus d’Henri Miller. Mais le meilleur conseil est certainement d’essayer, d’être curieux, de lire beaucoup et de venir découvrir les nouvelles vibrantes des auteurs B.Sensory !

Vous souhaitez en savoir plus sur B.Sensory et le Little Bird ? Retrouvez toutes les informations sur le site http://www.b-sensory.com/

Illustration : Christel Le Coq @Olivier Ezratty / ©B.Sensory

Vous avez aimé cette interview ? Découvrez celle de Camille Emmanuelle, l’auteur de Sexpowerment et celle de Lady Shagass, du blog Desculottées !

Sarah Sauquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *