Les classiques n’ont jamais été aussi modernes !

« La littérature n’est pas quelque chose de mort, c’est quelque chose qui doit vivre…et cette idée d’évolution est très classique… Est classique la recherche d’énergie et de vitalité dans une langue… Est classique celui qui fait un travail intéressant et exigeant sur le style. Les véritables classiques sont ceux qui ont une énergie et le besoin de bâtir quelque chose de solide qui tienne le coup »

Philippe Djian, Au plus près, Entretiens avec Catherine Moreau, Éditions La Passe du Vent, 1999

« Quelque chose de solide qui tienne le coup ». Aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est à Philippe Djian, l’auteur du roman devenu culte 37,2° le matin et à l’univers a priori très éloigné de la littérature classique nous devons ces propos.

C’est parce que, comme Philippe Djian, elles étaient intimement persuadées que les classiques de la littérature parlent plus que jamais du monde qui nous entoure, dans sa complexité, qu’une mère, ingénieure, et sa fille, professeur de lettres, Dominique et Sarah Sauquet, ont eu l’idée un peu folle, en 2012, de créer des applications de littérature classique.

Il s’agissait alors de répondre à un problème pédagogique que Sarah rencontrait dans ses classes (comment faire lire des classiques ?) et d’unir leurs compétences autour d’une aventure différente, novatrice et, il faut bien l’avouer, quelque peu hasardeuse.

A ceux qui souhaitaient poursuivre la lecture, prolonger la réflexion, en savoir davantage sur les femmes qui se cachent derrière Un texte Un jour, Sarah et Dominique ont souhaité dès 2016 créer un blog, et tenter de répondre à leurs attentes.

Au programme : un blog littéraire d’un tout nouveau genre, afin de montrer que la littérature classique est, pour paraphraser Rimbaud, « absolument moderne ».

Anecdotes amusantes, personnages oubliés, vérités à rétablir, vous saurez tout sur la petite et la grande histoire qui animent la littérature classique !

Sarah Sauquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *