Qui sont les pires beaux-parents de la littérature classique ?

Mon beau-père-mes-parents-et-moi-un-texte-un-jour

On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille… On ne choisit pas non plus ses beaux-parents ! Petit tour d’horizon des beaux-parents les plus pénibles de la littérature classique française… La belle-mère qui préférait l’ancienne : Mme… Poursuivre votre lecture

Avoir la classe avec les classiques : les livres à offrir pour la Saint-Valentin

Valentines-Day-Un-texte-Un-jour

Qu’elle vous hérisse ou vous élève, qu’elle soit source de joie ou anxiogène, que vous soyez en couple ou célibataire, la Saint-Valentin est bel et bien sur le point d’arriver. Pourquoi donc ne pas offrir un classique de la littérature… Poursuivre votre lecture

La première fois que Bérénice vit Aurélien, elle le trouva franchement con : coaching littéraire pour séduire en 7 étapes

la-premiere-fois-que-Berenice

Quatre ans après la sortie de l’application Un texte Un jour, sa co-créatrice, Sarah Sauquet, publie son premier ouvrage La première fois que Bérénice vit Aurélien, elle le trouva franchement con  qui sort le 19 janvier en librairie. Rendant hommage… Poursuivre votre lecture

Du château des cœurs perdus à la Félicité retrouvée : L’Hôtel littéraire Gustave Flaubert

Hotel-lttéraire-Gustave-Flaubert

« Elle le suivait jusqu’à l’hôtel ; il montait, il ouvrait la porte, il entrait… Quelle étreinte ! Puis les paroles, après les baisers, se précipitaient. » Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857 Lettre 163 : Usbek à Rica A Rouen Mon cher… Poursuivre votre lecture

Les Jardins d’écrivains d’Anaïs Biguine

anais-biguine-un-texte-un-jour

J’ai d’abord besoin d’être séduite par l’existence même de l’écrivain pour créer un parfum. Les textes de Céline sont magnifiques, mais je n’en ferais jamais un parfum ! Femme passionnée et passionnante, Anaïs Biguine est la créatrice de Jardins d’écrivains, maison… Poursuivre votre lecture

Avoir la classe avec les classiques : les livres à offrir pour la fête des pères !

Si votre père vous gonfle… Le père Goriot : à force d’avoir voulu trop donner à ses filles, le personnage éponyme du roman de Balzac est un père à la fois étouffant et épuisant. Si votre père est trop absent…… Poursuivre votre lecture