Quels classiques pour vos enfants ? La Parure de Guy de Maupassant

Il est un genre littéraire qui convient à de jeunes lecteurs, et notamment aux plus récalcitrants, il s’agit de la nouvelle ! Récit bref, écrit le plus souvent de manière simple et efficace, la nouvelle voit son intrigue construite sur un temps court, autour d’une intrigue resserrée et d’un petit nombre de protagonistes. La nouvelle s’achève le plus souvent par une chute qui, si elle est réussie, va influer sur le lecteur de manière immédiate et intense. Disant beaucoup en peu de mots, la nouvelle offre un plaisir de lecture important pour un temps de lecture minime !

Genre polymorphe, la nouvelle peut donner lieu à beaucoup de variations. Guy de Maupassant, Prosper Mérimée ou Théophile Gautier ont excellé dans les nouvelles fantastiques ou réalistes.

Arrêtons-nous aujourd’hui sur La Parure, qui est probablement la plus célèbre nouvelle de Maupassant. Elle est si réussie et si cruelle qu’il est quasiment impossible de ne pas l’aimer ! Elle fut publiée en 1885 dans les Contes du jour et de la nuit.

Que raconte La Parure ?

La Parure a pour héroïne Mathilde Loisel, une Parisienne issue d’un milieu modeste. Parce qu’elle est aimantée depuis sa plus tendre enfance par le luxe, Mathilde vit dans une perpétuelle agonie, traquant la médiocrité derrière la simplicité, et le laid derrière le désuet. Belle, Mathilde est très consciente des horizons que sa beauté et sa sophistication auraient pu lui ouvrir dans une autre vie, et elle perçoit comme une profonde injustice l’existence morne et étriquée qui est la sienne.

Un jour, le mari de Mathilde, « petit commis du Ministère de l’instruction publique » incapable de mesurer ni de comprendre le mal-être de son épouse, reçoit une invitation pour un bal au Ministère. La jeune épouse, bien décidée à briller lors de cette occasion exceptionnelle, se rend chez mon amie Mme Forestier. Celle-ci lui prête une somptueuse parure de diamants pour l’occasion. Mais se frayer un chemin chez les heureux du monde implique d’avoir les reins plus solides qu’il n’y paraît…

Pourquoi ce livre ?

Il m’est difficile de vous en dire beaucoup plus sans déflorer le retournement de situation qui s’opère, dans la deuxième partie du récit. Quoi qu’il en soit, son dénouement magistral, inattendu, et aussi puissant qu’il est bref, nous laisse absolument sans voix ! Un immense plaisir de lecture, à chaque fois renouvelé, et je recommande cette nouvelle les yeux fermés.

À partir de quel âge ?

Dès la cinquième pour de bons lecteurs, idéal dès la classe de quatrième.

© La réponse embarrassante, Gustave-Léonard de Jonghe (1829-1893)

Vous souhaitez télécharger lire un extrait de La Parure, et d’autres textes de Maupassant ? Téléchargez l’application Un texte Un jour !

 

 

 

 

 

Sarah Sauquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *