Avoir la classe avec les classiques : les œuvres incontournables pour séduire !

Gainsbourg et Bardot

Que ce soit à une terrasse de café, sur la plage, dans un avion ou un refuge de montagne, arborer et lire nonchalamment un classique peut constituer un atout séduction indéniable !  Mais attention, cela ne marche pas avec tous les classiques ! Petit tour d’horizon pour vous aider à choisir vos lectures !

3 critères sont essentiels

  • la longueur : trop court vous n’impressionnerez personne, trop long vous risquez d’effrayer.
  • le thème : trop triste ou trop sérieux il fera fuir, trop joyeux vous passerez pour l’idiot(e) du village.
  • l’époque : trop ancien (XVIème au XVIIIème siècle) vous passerez pour un fossile, trop moderne (1930 à 1960) on vous reprochera de choisir la frivolité ou la facilité. La période idéale : fin XVIIIème à début XXème siècle.

 

Les auteurs qui marchent

  • Proust : tellement culte et universel que c’est un excellent sujet de discussion
  • Céline : vous passerez pour une personnalité affirmée, engagée, avec une vraie vision du monde. Ceux ou celles qui croient que Céline est une femme vous permettront de faire le tri.
  • Stendhal : vous passerez pour un grand romantique et sortirez de la sainte trinité Balzac-Flaubert-Maupassant, revue et rebattue.

Les titres qui cartonnent

  • Les Liaisons dangereuses: c’est LE livre du libertinage, de la séduction, un brin immoral et en même temps exigeant. Une valeur sûre !
  • Belle du Seigneur: LE livre sur l’amour qui vous fera passer pour un(e) grand(e) romantique, et qui prête à d’éternels débats (Solal et Ariane se sont-ils vraiment aimés ?)
  • Les Trois Mousquetaires et Le Comte de Monte-Cristo: vous passerez pour une personnalité courageuse, aventurière et romanesque sans être trop romantique.
  • Anna Karénine: la caution exotique venue du froid qui fera baisser la température en cas de grosse canicule.
  • Lolita: le livre qui alimente tous les fantasmes. Les idiots croient qu’il n’est question que de sexe, alors que c’est une virulente critique de l’Amérique. Formidable terreau à discussion.
  • Martin Eden: un choix original qui témoigne d’une capacité à sortir des sentiers battus.

 

Les livres qui plombent

  • Bonjour Tristesse: vu, revu, rebattu, trop de Sagan tue Sagan.
  • Les souffrances du jeune Werther: comme le titre l’indique, vous passerez pour un(e) grand(e) dépressif(ve).

 

Les livres à double tranchant

  • Les Hauts de Hurlevent: c’est un roman extrêmement sombre et complexe avec lequel vous pouvez envoyer, sans le vouloir, un message négatif. Mais c’est aussi une histoire poignante, qui vous donnera matière à chanter Kate Bush.
  • Bel-Ami: si la popularité du roman de Maupassant est indiscutable, son héros à la moralité douteuse peut interroger sur vos réelles intentions.
  • Orgueil et préjugés, Gatsby le magnifique : tellement populaires et évidents que l’on pourra vous reprocher votre manque d’originalité.
  • L’Amant de Lady Chatterley : vous risquez de passer pour un(e) obsédé frustré.

Les livres à proscrire

  • L’Astrée: rien que le titre est incompréhensible.
  • tous les livres des moralistes et philosophes des XVIIème et XVIIIème. Vous plomberez l’ambiance en cinq minutes !
  • les romans de Sade : vous passerez pour un gros(se) pervers(e).

 

Vous voulez séduire…. Choisissez
Un(e) Espagnol(e) Don Quichotte
Un(e) Italien(ne) Le Guépard
Un(e) Anglais(e) Le Portrait de Dorian Gray
Un(e) Irlandais(e) Le Baladin du monde occidental
Un(e) Américain(e) Le temps de l’innocence
Un(e) Russe Le Maître et Marguerite
Un vieux beau Noces
Une cougar Manon Lescaut
Un poète maudit De l’inconvénient d’être né
Un militant(e), un engagé(e) politique La condition humaine
Un(e) révolté(e) Le meilleur des mondes
Un(e) idéaliste Le Petit Prince
Une cagole Nana

 

Sarah Sauquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *