Qui sont les rois et reines du shopping de la littérature classique ?

Cristina Cordula

« La mode meurt jeune, c’est ce qui fait sa légèreté si grave. » Jean Cocteau Si Cristina Cordula devait conseiller et accompagner nos héros de la littérature classique dans une quête de l’élégance et du bon goût, nul doute qu’elle aurait… Poursuivre votre lecture

« Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais ! » : Pourquoi « A une passante » est-il un poème universel ?

Fanny Ardant sur le tournage de La Femme d'à côté

« Ô toi que j’eusse aimée, ô toi qui le savais ! » Tout le monde connaît les derniers vers du poème de Charles Baudelaire « A une passante », que vous pouvez retrouver au sein de nos applications Un texte Un jour et Un… Poursuivre votre lecture

Tartuffe ou viens chez moi, j’héberge un pervers narcissique !

vincent-francois-paul-et-les-autres

« Beaucoup d’hommes naissent aveugles et ils ne s’en aperçoivent que le jour où une bonne vérité leur crève les yeux. » Jean Cocteau Tartuffe, ce n’est pas l’histoire d’un dîner de cons qui aurait mal tourné, mais c’est plutôt l’histoire de… Poursuivre votre lecture

« Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez-vous pas ? » : résultats de nos sondages sur Victor Hugo !

Victor-Hugo-Un-texte-Un-jour

Comme certains d’entre vous le savent, notre appli IOS Un texte Un jour vous permet de participer à des sondages ! Nos trois sondages consacrés à Victor Hugo sont désormais clôturés. Analyse des résultats ! Premier sondage : quel Victor Hugo préférez-vous ? 46… Poursuivre votre lecture

La goujaterie guidant le peuple : Fantine et Tholomyès ou de la rupture en bonne et due forme !

Sex i the city

« L’homme est, je vous l’avoue, un méchant animal. » Molière Vous aviez rencontré quelqu’un mais cette charmante personne vient de vous larguer, par texto, sur un post-it, par mail ou en disparaissant dans la nature ? Avant de pleurer toutes les… Poursuivre votre lecture

Frédéric Verdier ou la confession d’un journaliste du siècle

Frédéric Verdier

« Quand tu as dix-huit ans, que tu veux devenir journaliste et que tu lis Bel-Ami, l’histoire d’un type qui a moins de talent que Rubempré, mais qui est assez démerdard pour choisir ses maîtresses, c’est génial ! »   Il est assez… Poursuivre votre lecture